DETROIT VILLE SAUVAGE


Détroit est un symbole de déconstruction : un processus d’urbanisation inversé


Détroit: Ville Sauvage (Detroit Wild City), film de Florent Tillon (2010), présente de façon particulièrement poétique et imagée la réversibilité du processus d’urbanisation. Dans le cas très précis de Détroit, il s’agît d’un phénomène directement lié à la baisse de production dans l’industrie automobile américaine et des pertes d’emplois qui sont une conséquence directe des déboires dans cette industrie.


SOURCE URBANPHOTO