https://www.morebooks.de/assets/product_images/9786131553/big/2090638/l-agriculture-urbaine.jpg?locale=fr


L'Agriculture Urbaine
ou comment rendre les villes plus viables et plus vivables
étude de cas à Montréal
Mariella Eripret
Editions universitaires européennes, 2011


Alors que la population urbaine mondiale ne cesse de croître et que l'agriculture est de plus en plus menacée par l'exode rural et l'agrandissement des villes, celles-ci vont devoir contribuer à leur propre approvisionnement alimentaire. On assiste aujourd'hui à une résurgence des jardins urbains mais également à l'apparition de nouvelles formes de production (culture en bacs, sur les toits, les murs, etc.) qui s'adaptent à la forte densité des centres urbains. Qu'il s'agisse d'une réelle nécessité, comme c'est généralement le cas dans les pays pauvres, ou d'un simple loisir, l'agriculture urbaine va bien au-delà de la seule production alimentaire. Elle contribue à rendre le cadre de vie plus agréable tant du point de vue environnemental que social. Elle permet de redonner vie à des quartiers en mal d'identité. A Montréal, le quartier Place Benoît, en pleine procédure de revitalisation, fait l'objet d'un programme d'agriculture urbaine. Jardins communautaires, arbres fruitiers, jardinage sur les balcons et même coopérative de serres agricoles en milieu urbain illustrent comment ce concept peut rendre les villes plus viables et plus vivables.


Après des études de droit, Mariella Eripret s'est orientée dans le domaine de l'aménagement du territoire, étudié à Lille. C'est à Montréal qu'elle a découvert le phénomène de l'agriculture urbaine, alors qu'elle effectuait son stage de fin d'études au sein d'un programme de revitalisation d'un quartier défavorisé, pour lequel elle travaille désormais.