Art et ville contemporaine
Rythmes et flux
Ss la direct de Jean-Pierre MOUREY, Béatrice RAMAUT-CHEVASSUS    
Publication de l'université de St Etienne, 2012


Ce livre interroge la relation croisée qui lie arts et ville contemporaine, en ce qu’elle capte et génère des rythmes et flux, en ce qu’elle donne à les percevoir


w600_h600_1348842334_Art_Ville_LigneLes œuvres littéraires, chorégraphiques, plastiques, musicales que la ville contemporaine suscite se mesurent à l’intensité du présent urbain et techno-urbain, à ses violences, mais aussi au palimpseste que constitue la plupart des villes. Elles en saisissent ou en fixent les agencements complexes et les réseaux. Elles se donnent pour enjeu de décrypter et révéler les traces du passé, ses ruines, ses marques. Les unes décrivent, représentent la ville, d’autres s’y déploient, s’y inscrivent ou la modèlent. Ainsi les rythmes et flux de la ville sont captés, transformés, révélés par les pratiques artistiques. Différents schèmes de lecture et d’expérimentation opèrent : le trajet qui implique le corps de l’artiste, le cartographique, l’attitude archéologique, l’action qui s’inscrit dans le hic et nunc.


Dans une approche plurielle et interdisciplinaire (arts plastiques, littérature, musique, danse, photographie, cinéma, design) les œuvres étudiées sont celles de Louis Andriessen, Kimsooja, Luc Larmor, Jean-Noël Blanc, Marina Chernikova, Jean-Luc Godard, Raymond Depardon, Sergio Larrain, William Klein, Magdi Senadgi, Georges Perec, Jean Rolin, Régis Jauffret, Philippe Vasset, François Bon, Eric Laurrent, et d’autres.


Entre pensée sauvage et pensée savante, pour rendre compte de ces multiples processus, ce livre s’articule en trois axes : Déambuler dans la villeDéchiffer/enchiffrerOsmoses et contaminations.


Introduction l Jean-Pierre Mourey : Univers urbain, pratiques artistiques


Déambuler dans la ville l Laurent Buffet : Discordances, débordements, interruptions : l’art de rompre les rythmes et d’enrayer les flux ; Fabien Gris : Marcher dans la ville : de l’errance à la promenade méthodique ; Christine Jérusalem : Déambulations urbaines dans les romans d’Éric Laurrent ; Jean Noël Blanc : Le flâneur (composition en cinq mouvements)


Déchiffrer/enchiffrer l Danièle Méaux : Photographie et déambulation urbaine ; Marie-Françoise Grange : Le cinéma face à la ville : questions de point de vue ; Béatrice Ramaut-Chevassus : De Piet Mondrian à Louis Andriessen : le rythme urbain comme figure et comme flux ; Luc Larmor : Itinéraire d’une singularité sonore


Osmoses et contaminations l Laurent Pottier : Du bruit des villes à la musique-son, vers une saturation des sens ; Alix de Morant : Marcher pour voir. Marches et démarches chorégraphiques en milieu urbain ; Nathalie Viot : Les interventions artistiques sur le site du tramway des Maréchaux Est à Paris. Un projet de Christian Bernard, directeur et fondateur du Mamco à Genève ; Norbert Hillaire : Œuvre d’art et nouveaux médias urbains


Agrégé de philosophie et docteur ès lettres, Jean-Pierre Mourey est professeur d'esthétique à l'Université de Saint-Etienne et membre avec Béatrice RAMAUT-CHEVASSUS du Centre Interdisciplinaire d'Etudes et de Recherches sur l'Expression Contemporaine(CIEREC)