7 milliards sur Terre et si peu d’air


344129Nous y sommes : 7 milliards d’individus se partagent la Terre. C’est autour de ce chiffre symbolique que s’articule le dernier rapport du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), publié hier..


Il aura fallu à peine douze ans pour gagner un milliard d’êtres humains, alors qu’il a fallu cent vingt-trois années pour que l’humanité du XIXe siècle bondisse de 1 milliard, en 1804, à 2 milliards, en 1927. Cette accélération de la croissance démographique a pourtant fait long feu. Depuis cinquante ans, grâce à une meilleure éducation des femmes, à un plus grand accès au planning familial, la progression ralentit. Il n’empêche, ce chiffre de 7 milliards soulève une question essentielle : la Terre peut-elle subvenir aux besoins de tous ? Climat, ressources en eau, en énergie et en terres arables font aussi partie des défis d’une humanité alourdie.


Une personne sur deux vit en milieu urbain et, dans trente-cinq ans seulement, ce sera deux personnes sur trois. Babatunde Osotimehin, directeur exclusif de UNFPA


7 milliards sur Terre et si peu d’air - LAURE NOUALHAT - Libération -  27/10/11 - Lire la suite...